COUP DE PROJECTEUR DU MOIS

Les Coups de Projecteur précédents sont archivés dans Parcours de Mémoire

 Mai 2017

Ils sont revenus vivants

Antoine NIEL dit Guirol

Frère de Joseph NIEL « Mort pour la France » le 11 juin 1918.

Antoine est né le 11 février 1880, à Saint Pierre de Nogaret, il est le fils de Jean Baptiste NIEL et Marie BROS. Il décède en 1963.

Son registre matricule nous donne le signalement suivant :cheveux et sourcils châtains, yeux châtains, front découvert, nez long, bouche grande, menton rond, visage ovale. Taille 1m61.

Degré d’instruction : 3. Profession : cultivateur au moment de la conscription. Dès 1906, il est en région parisienne où il va faire une très longue carrière de charbonnier.

Antoine effectue son service militaire de 1901 à 1904, dans le 16e Escadron du Train des Équipages à Lunel. En 1902, il est soldat ordonnance.

En 1914, lors de la mobilisation générale, il rejoint le 100e Régiment d’Infanterie dès le 12 août. Il est fait prisonnier en Belgique à Ypres, il est interné en Allemagne le 2 novembre 1914 et ne sera rapatrié en France que le 6 janvier 1919 !

Il s’installe alors à Montreuil, où il va accomplir une longue carrière de charbonnier chez Madame veuve ARMANDIE,  négociante en combustibles à Montreuil, 6 avenue Paul Signac.

Le 28 janvier 1962, à l’âge de 82 ans, il reçoit dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne « la Grande Médaille d’Or du Travail et du vase de Sèvres offert par le Général De Gaulle, Président de la République »

Cette belle cérémonie nous est racontée dans un article de journal conservé par la famille.