Notre projet

Ces vingt-quatre soldats, dont nous nous lisions les noms, sur le Monument aux Morts du village, étaient pour nous des inconnus. Qui étaient-ils ? Quelles étaient les circonstances de leur mort ? Restait-il dans les familles des photos, des correspondances, des papiers divers … ? Pourquoi ne pas essayer de rassembler tous les souvenirs qui se rattachent au destin personnel de ces soldats afin que leurs souffrances et leur mort gardent un sens dans la mémoire collective. Pour reconstituer le parcours de ces soldats pendant la guerre, les nombreuses archives en ligne facilitent le travail (voir nos sources).

Monument

Reconstituer totalement le passé est peut-être illusoire. Nous aurions pu, alors, nous limiter à de simples fiches. Mais la richesse des archives permet de retracer ces destins, même lorsqu’il n’y a plus de descendants ni de témoignages directs.

plaqueÀ travers ces histoires individuelles, ce sont toutes les souffrances et le tragique de cette période qui nous sont restitués.

Nous avions fait ce travail pour nos ancêtres. En nous penchant sur le sort des 24 soldats de Trélans, tués pendant la guerre, nous avons ressenti le même intérêt et la même émotion !